Gastronomie: que vaut la truffe espagnole?

Gastronomie : l’arrivée fracassante de l’Espagne sur le marché de la truffe

La truffe, qui pousse près des chênes dans le Sud, est une pétite de notre patrimoine gastronomique. L’Espagne s’est elle aussi mis à la cultiver, mais sa production est déjà plus élevée que la nôtre. Alors que vaut la truffe espagnole ?

  

Elle a la même couleur, le même parfum. Aussi précieuse que celle qui pousse en France, la truffe espagnole s’arrache à prix d’or. L’Espagne est en effet le nouvel El Dorado de la truffe noire. Les agriculteurs qui se sont lancés dans l’aventure il y a 20 ans ne le regrettent pas. Pourquoi un tel succès, alors qu’en France, la production recule ? La truffe espagnole est-elle aussi bonne que la Française ? 

La France détrônée de son siège de leader sur le marché

Sur les pentes arides de l’Aragon, Sarrión, la plus grande truffière du monde, avec plus de 600 hectares. Avant d’en arriver là, il a fallu investir, planter et faire des forages pour irriguer. Des investissements payés en grande partie par l’Europe. Une renaissance pour cette région où rien ne poussait. Un miracle qui fait une sacrée concurrence aux trufficulteurs français, au point que certains viennent sur place pour voir comment c’est possible. Avec près de 90 kilos à l’hectare, la production espagnole est deux fois plus élevée que celle de la France. De quoi faire de l’Espagne le leader sur le marché avec plus de 40 tonnes de truffes par an. 90% de la production est destinée au marché français. Les spécialistes s’accordent sur le fait qu’elle vaut tout à fait la truffe française. Pari gagné pour les Espagnols. Le diamant noir de l’Aragon a tapé dans le mille.