Glyphosate : l’Argentine malade

Glyphosate : l’Argentine malade

Malgré les mises en garde de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le glyphosate est massivement utilisé en France. Cet herbicide fait des dizaines de victimes en Argentine, premier utilisateur de glyphosate au monde.

L’Argentine, le pays du soja transgénique. 60% des terres agricoles sont consacrées au soja et pour obtenir ce rendement intensif, 300 000 tonnes de glyphosate sont utilisées par an. Les spots publicitaires du fabricant promettent une agriculture abondante, mais n’évoquent pas les risques sanitaires de l’épandage. Pourtant, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le glyphosate est probablement cancérogène. Sofia Gatica peut en témoigner : elle possède la liste des victimes de son village et a elle-même perdu son bébé deux jours après la naissance, à cause d’une malformation rénale. Elle a porté plainte contre l’État argentin. Au final, ni le gouvernement, ni le fabricant n’ont été poursuivis. Seulement le propriétaire du champ et de l’avion épandeur ont été condamnés à trois ans de prison avec sursis. Une maigre consolation, au regard du nombre de malades. 33% des personnes sont ainsi atteintes de cancer et 80% des enfants ont des pesticides dans le sang...