Italie : les oliviers se meurent

Italie : les oliviers se meurent

En Italie, les oliviers sont contaminés par une bactérie. Une maladie comparable à la peste des humains : le Xylella fastidiosa. Elle a déjà fait des ravages dans la région des Pouilles.

 

 Et si les oliviers disparaissaient ? À Gallipoli, en Italie, la Xylella fastidiosa décime les plantations. Cette bactérie qui agit comme un virus a touché 700 hectares dans la péninsule, à des degrés divers. “Rien n’est plus comme avant. Avec les seuls arbres sains qu’il reste, il va nous manquer une grande part de la production de cette année, 80% sur notre zone”, explique Renato Congedi, oléiculteur. Aujourd’hui, son exploitation est trop grande et les licenciements économiques étaient inévitables : il est passé de 50 employés à zéro. L’huile d’olive a gardé la même qualité, mais les quantités récoltées ne permettent plus à l’entreprise d’être viable.

Un virus transporté par des citadelles

Les véhicules du virus sont des cicadelles, des insectes suceurs de bois. En passant d’un arbre malade à un arbre sain, ils transmettent la maladie. En résumé, l’arbre meurt déshydraté, car cette bactérie empêche l’eau de passer dans les feuilles. Mais deux espèces d’oliviers résistent à l’infection. Ces espèces seront peut-être les oliviers du futur.

https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/bacterie-tueuse-d-oliviers/italie-les-oliviers-se-meurent_2936075.html