Saint-Domingue: les dangers de la pollution

Saint-Domingue : les dangers de la pollution

En République dominicaine, les plages de Saint-Domingue sont envahies par des tonnes de plastique.

 

 À Saint-Domingue, en République dominicaine, les autorités font face à une catastrophe écologique. Le paradis des cartes postales s’est transformé en une mer de plastique. Des tonnes de déchets plastiques sont rejetées tous les jours. Sur les bancs de sable et dans l’eau, partout des bouteilles, des détritus et des emballages jetés par les habitants des bidonvilles. Face à l’ampleur du phénomène, des opérations de nettoyage sont organisées. Plus de 500 volontaires y participent. “La grande majorité des déchets a été rejetée par le fleuve Ozama, explique un bénévole, c’est le 6e jour de nettoyage et nous avons déjà enlevé 60 tonnes de détritus.”

Un danger pour la biodiversité

Cette pollution est surtout dangereuse pour l’environnement “elle rend les espèces malades, remet en cause la biodiversité et menace la santé de toutes les espèces y compris l’espèce humaine”, précise un militant écologiste. Selon l’ONG américaine Parley, 250 000 tonnes de plastiques flottent sur les océans, l’équivalent d’une surface de six fois la France.